Veuillez cliquer sur Communiqué Londres mai 2009 pour lire ce texte